Découvrir les curiosités naturelles du littoral magmatique réunionnais

Lau et Steph à la découverte des curiosités naturelles du littoral réunionnais

Les curiosités naturelles du littoral

La Réunion, l’île intense, est une terre tropicale qui offre vraiment des paysages à couper le souffle ! En effet, cet île, née il y a 3 millions d’années est connue pour sa forte identité géographique. Cela s’explique notamment par ses paysages contrastés : tantôt des plages de sable blanc, tantôt une nature verdoyante, tantôt des roches noires… Pour s’en rendre compte, le mieux est de faire, sur une journée, un tour de l’île ! Mais, pour l’heure, nous vous emmenons avec nous à la découverte des curiosités naturelles du littoral sud-ouest de l’île. Ayant un pied à terre pendant une semaine sur la commune de l’Etang-Salé, puisque nous avons gardé une maison ici, nous en avons profité pour nous balader.

De l’Etang-Salé à Saint Leu par le littoral

Afin de pouvoir observer toutes les curiosités naturelles qu’offre la côte sud-ouest, le mieux est de parcourir la Route des Plages à pied ou en vélo. Il faut compter environ 12 kilomètres, soit à peu près 5 heures aller-retour ! Il n’y a quasiment pas d’ombre, il faut donc penser à amener une casquette, de l’eau et de la crème solaire ! Par ailleurs, il y a des locations de vélos à Saint-Leu ou à l’Etang-Salé. Sinon, il est tout à fait possible de faire ce trajet en voiture et de s’arrêter aux endroits stratégiques !

Le gouffre

Le Gouffre est une formation géologique atypique située sur la commune d’Etang-Salé. Il s’agit en fait d’un long couloir naturel formé par les roches noires basaltiques (à l’époque des coulées de laves) perpendiculaire à l’Océan Indien. Les vagues, venues du large, viennent alors se fracasser violemment à l’intérieur de la cavité. Lorsque la houle est forte, le spectacle est encore plus impressionnant, déjà par les embruns des vagues qui en jaillissent mais aussi par le bruit qui s’en échappe !

Attention car le site est dangereux ! D’ailleurs, une barrière de sécurité montre bien qu’il ne faut pas s’aventurer sur les rochers noirs car il y a régulièrement des accidents mortels ! On peut voir, malheureusement, un nombre impressionnant de croix, de plaques et de bouquets de fleurs aux alentours, ce qui indique bien qu’on ne se baignera ici sous aucun prétexte !

Les bassins naturels : Bassin Bleu, Bassin Sardine et pleins d’autres !

Il y a des lieux que les Réunionnais aimeraient bien garder secret ! Et ça se comprend ! Imagine un beau bassin d’eau transparente où il est possible d’observer des centaines de petits poissons, d’oursins et de coraux ! C’est le cas du Bassin Bleu d’Etang-Salé, un endroit juste magique ! La beauté de cet espace aquatique naturel est exceptionnelle et préservée : on peut y observer tout un mini écosystème marin. Le Bassin Bleu, long de 30 mètres, n’est absolument pas indiqué et se trouve au milieu des roches volcaniques, il faut donc partir à sa recherche ! Une petite indication : il ne se trouve pas très loin du Gouffre d’Etang-Salé !

Nous sommes également parties à la découverte de plusieurs autres bassins (dont le Bassin Sardine) cachés par les roches noires tout le long du littoral. Ici, peu importe où l’on se trouve, le calme et la sérénité sont de mises ! Chacun voudra garder son petit coin de paradis en l’état et préserver la beauté des lieux.

Attention, la baignade dans ces bassins n’est absolument pas surveillée et même non conseillée par les autorités. Si les vagues passent par-dessus les roches, il vaut mieux ne pas s’y aventurer au risque de se blesser ou de se noyer. Il faut également faire attention à ne pas marcher sur un oursin, ça fait très mal ! Et enfin, la roche peut être brûlante avec le soleil ! De plus, il faut penser à amener sa crème solaire et une casquette car il n’y a pas d’ombre entre les roches !

Le Souffleur

Le Souffleur est une curiosité naturelle située sur le littoral de la commune de Saint-Leu. Un panneau l’indique sur la Route des Plages, il faut s’approcher du littoral et regarder là où se rencontrent les roches et les vagues qui s’y fracassent. On peut y voir, en fonction de la houle et de la puissance des vagues, un grand jet d’eau qui s’élève dans les airs à plusieurs mètres : spectacle assuré !

C’est le littoral magmatique, assez particulier, qui forme une grotte sous-marine terminée par une petite ouverture. L’eau qui s’engouffre dans la cavité met en fait sous pression l’air présent dans celle-ci : il s’échappe alors par l’ouverture finale, emportant avec lui une multitude de gouttes d’eau. Lorsque les vagues sont fortes, c’est vraiment impressionnant !

Attention une fois de plus ici : Il ne faut pas approcher de trop près le souffleur au risque de se blesser ou de se faire emporter par une vague ! Il y en a plusieurs autres le long du littoral, il ne faut pas hésiter à partir à leur recherche, tout en restant prudent !

La Caverne

Située sur la commune de Saint-Leu, la Pointe au Sel est un site sensible naturel protégé et classé. Elle doit en fait son nom au sel exploité sur le site de manière artisanale depuis plusieurs siècles. On y trouve le Musée du sel (la visite est libre et gratuite), une crique de sable blanc mais aussi un bassin naturel, appelé « la Caverne » par les locaux, formé dans la roche.

La Caverne est en fait un petit bassin naturel constitué à la fois d’eau de mer (il est d’ailleurs ouvert sur l’Océan) mais aussi d’eau douce qui, elle, plus fraîche, provient en réalité de la roche volcanique ! La température de l’eau y est donc très agréable. On peut pique-niquer à l’ombre de la roche qui forme une espèce de grotte, se baigner et même faire des sauts ! En revanche, beaucoup de personnes connaissent désormais ce lieu et il est donc vite bondé le week-end !

Attention car la baignade peut être risquée : il y a, en effet, un risque de rencontre avec des petits requins, qui peuvent rentrer dans le bassin dans la mesure où le bassin est totalement ouvert sur l’Océan. De plus, la Pointe au Sel est un site naturel protégé et donc réglementé ! Il faut donc respecter la flore, la faune et la tranquillité des lieux. Le camping, le bivouac, les feux, les dépôts de déchets et la circulation des véhicules à moteur sont interdits. Un parking est situé juste avant l’entrée du musée.

Cet article t’a plu ? Alors retrouve vite la suite de nos aventures

en photos sur Instagram, mais aussi sur Facebook ou encore vidéo sur YouTube !

Voici celle qui retrace notre découverte des curiosités naturelles du littoral de l’Ile de la Réunion !

Musique : Where I go de Cape St. Francis

Laisser un commentaire