Top 5 des plus belles plages du Sud de la Corse

De Porto Vecchio à Bonifacio : Des plages paradisiaques !

Après avoir découvert Bastiale Cap Corse, le Centre et ses montagnes et l’Alta Rocca, notre roadtrip continue en Corse du Sud entre Porto Vecchio et Bonifacio ! Et impossible de séjourner par ici sans prendre le temps de lézarder sur l’une de ses nombreuses plages, n’est-ce pas ?! Nous avons donc fait, pendant près d’une semaine, le tour des plages qui se trouvent entre Porto Vecchio et Bonifacio et croyez-moi, elles n’ont absolument rien à envier au autres plages de rêves du monde !

La Corse est en effet un petit joyau paradisiaque qui regorge de magnifiques petits coins de paradis. Nous avons donc décidé de tester ces plages considérées comme les plus belles plage du Sud de la Corse !

La plage de Santa Giulia

La plage de Santa Giulia est considérée comme la plus belle plage de Corse ! Elle est même classée par l’UNESCO parmi les plus belles plages du monde ! C’est tout simplement le paradis sur terre : située au sud du golfe de Porto-Vecchio, il s’agit d’un lagon aux eaux turquoises et limpides entourées d’un sable blanc et fin, presque cristallin ! Ses eaux sont peu profondes et sa pente est très douce, elle est donc idéale pour les enfants ! La vue sur les îles Cerbicales et les roches granitiques au milieu du maquis donnent un aspect sauvage à cette plage. Sur un fond de montagne, on a donc vraiment apprécié cette magnifique baie aux allures tropicales tout droit sortie d’une carte postale !

Activités : ski nautique, bouées tractées, fly board, stand-up paddle, plongée sous-marine, sortie en bateaux, restaurants, hôtels, etc.

Accès : A 7 kilomètres au Sud de Porto-Vecchio, il faut prendre la direction de Bonifacio par la RN 198. A Précojo, tourner à gauche direction Marina di Santa Giulia ou bien continuer en direction de Bonifacio et prendre la deuxième à gauche, 1 minute plus loin, en direction de Santa Giulia.

Se garer : En saison, il est très difficile de trouver de la place ! Il existe un parking payant (il faut compter 5€), mais aussi quelques stationnements gratuits (mais c’est un réel enfer de trouver de la place passé 11 heures du matin !)

Les moins : La plage de Santa Giulia étant la plus emblématique de Corse, elle est très prisée ! Fréquentée par les clients des deux villages vacances, il y a beaucoup de monde, donc en pleine saison, il vaut mieux arriver tôt si l’on veut avoir une place pour poser sa serviette ! Il y a également beaucoup d’enfants, donc si on recherche la tranquillité, mieux vaut passer son chemin !

La plage de Palombaggia

La plage de Palombaggia est, elle aussi, classée parmi les plus belles plages d’Europe. La beauté de cette plage est tellement vantée que nous avons presque été déçues en la voyant ! Bordées de pins, elle s’étire sur 3 kilomètres de long. Sable blanc et fin, roches rouges, camaïeu de bleus de la mer et du ciel, cette anse est vraiment sublime ! Dommage : le seul jour où nous y sommes allées, il ne faisait pas vraiment beau (mais du coup, elle était presque déserte) !

Activités : plongée, planches à voile, kayak, pédalo, paillotes, restaurants, ballades équestres, hôtels, etc.

Accès : La plage de Palombaggia est située à 30 kilomètres au nord-est de Bonifacio et 10 kilomètres au sud de Porto-Vecchio. A la sortie de Porto Vecchio, il faut prendre la direction de Bonifacio sur la N198. Au grand rond-point (à l’intersection pour Ajaccio), prendre sur la gauche en direction de Palombaggia par Piccovaggia. Il faut ensuite suivre la route sur 11 kilomètres environ.

Se garer : Il vaut mieux se garer au nord de la plage. Il y a un grand parking public ombragé (généralement gratuit mais qui peut devenir payant en pleine saison). Beaucoup de parkings privés le précèdent mais ils sont malheureusement payants. On peut également se garer le long de la route côté sud ou encore sur les parkings des restaurants (mais ils font aussi payer le prix cher !).

Les moins : La plage de Palombaggia étant la plus courue de toute la haute saison, elle est généralement bondée en pleine saison ! C’est serviettes contre serviettes…

La plage de Tamaricciu

Petite soeur moins connue que la Plage de Palombaggia, la plage de Tamaricciu est surtout connue pour son pin parasol très photogénique qui trône dans une étroite avancée sur la mer. Dotée elle aussi d’un décor paradisiaque et d’eaux peu profondes, elles est parfaite pour la farniente. Ici pas de roches rouges, mais des gros blocs de pierres gris très photographiés eux-aussi !

Activités : pédalos, sports nautiques, restaurants, locations de matelas, etc.

Accès : La plage de Tamaricciu se situe au sud et dans le prolongement de la plage de Palombaggia. Depuis le centre de Porto-Vecchio, il faut prendre la N198 en direction de Bonifacio puis tournez à gauche en direction de Bocca di l’Oru. Dans le village, il faut suivre la route sur la gauche sur 5 kilomètres environ. Après le grand virage, on trouve des escaliers (environs 50 marches) qui descendent sur l’extrémité nord de la plage.

Se garer : On peut se garer gratuitement le long de la route, mais il faut venir tôt car il n’y a vite plus aucune place ! Il existe également des parkings pour les clients des plages privées.

Les moins : La plage de Tamaricciu est plutôt bondée en pleine saison, mais elle fait quand même plus intimiste que sa voisine.

La plage du Grand Sperone

Ouverte sur le large, la plage du Grand Sperone offre un sable blanc lumineux extra-fin avec une jolie vue sur les îles de Lavezzi. Avec sa pente douce, son eau turquoise et ses fonds marins exceptionnels, elle est célèbre dans le monde entier et attire de nombreuses célébrités !

Activités à proximité : surf, voile, kayak, plongée, buvette.

Accès : Depuis Bonifacio, il faut rejoindre la D58 puis tourner à droite en direction du golf de Sperone et de Piantarella sur la D260. Il faut suivre la route jusqu’à la mer. De la plage de Piantarella, il faut compter environ 20 minutes de marche. On traverse cette dernière vers le sud, puis une pointe où se trouvent des ruines. On arrive alors dans la crique du Petit Sperone. Il faut traverser celle-ci puis monter les escaliers. Enfin, il faut suivre le chemin qui traverse le golf (considéré lui aussi comme l’un des plus beau du monde) et qui permet de contourner la pointe de Sperone pour arriver à la plage.

Se garer : au niveau de la plage de Piantarella, on trouve un parking gratuit pour se garer.

Les moins : Plage moins bondée que les précédentes, mais il y a quand même du monde.

La plage de Carataggio

La plage Carataggio est située entre la pointe de la Chiappa et la plage de Palombaggia, dans une réserve naturelle. C’est une plage secrète et sauvage qui offre une belle étendue de sable fin. Elle porte même le surnom de plage de Tahiti ! Pour y accéder, ça se mérite : en effet, elle n’est accessible qu’à pied, en vingt bonnes minutes, par un sentier non indiqué. Peu fréquentée avant l’installation d’une paillote, on y trouvait surtout des naturistes. Aujourd’hui, toujours tranquille, la plage de Carataggio est vraiment agréable et paradisiaque.

Activités : La plage de Carataggio est une plage sauvage donc il n’y a pas d’infrastructure hormis une paillote (mais possibilités de ballades équestres sur la plage ou dans le maquis avec le Ranch Campo).

Accès : Il faut prendre la même route qui mène à la plage de Palombaggia. En venant de Porto-Vecchio, il faut prendre la direction de Bonifacio. A l’intersection d’Ajaccio, il faut prendre sur la gauche en direction de Palombaggia par Piccovaggia sur 9 kilomètres. A la sortie de Piccovaggia, après le virage, il faut parcourir 400 mètres puis se garer à proximité du Ranch Campo. Un sentier part sur la gauche à travers les bois pour rejoindre la plage de Carataggio.

Se garer : En face du ranch équestre, il y a un petit espace pour garer sa voiture gratuitement.

Les moins : La plage de Carataggio est relativement plus tranquille que les autres, dommage peut-être les bateaux qui s’amarrent un peu trop près du bord.

Voilà, selon nous, les plus belles plages que nous avons pu découvrir lors de notre road trip en Corse. Après, bien entendu, il existe une multitude de plages, plus ou moins sauvages, plus ou moins belles, ou encore plus ou moins fréquentées ! Il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus si l’on recherche la tranquillité, surtout en pleine saison !

Cet article t’a plu ? Alors, retrouve vite la suite de nos aventures

en photos sur Instagrammais aussi sur Facebook ou encore vidéo sur YouTube !

Voici celle qui retrace notre découverte des plages du Sud de la Corse !

Laisser un commentaire